Le jeudi 24 septembre 2020, Living Orgs organise une journée d’échanges sur les organisations vivantes et apprenantes autour de la thématique du sens au travail…

D’après une étude récente du Cabinet Deloitte,  la question du sens au travail semble au cœur d’un enjeu majeur aujourd’hui, en termes d’engagement et de motivation des salariés. Reste à comprendre ce que chacun met derrière ce mot : le sens au travail est un sujet à la fois individuel, collectif et organisationnel.

  • Que signifie le sens au travail ? Est-ce faire un métier qui a du sens ? Donner du sens à son métier ? Donner un sens à sa vie grâce à un travail qui nous apporte une grande satisfaction personnelle ?
  • Le sens doit-il être donné par l’entreprise ou est-ce une quête personnelle singulière à chaque salarié ?
  • Quels sont les catalyseurs et les freins du sens au travail ?

«  Osons le sens au travail !  »   est une journée de tables rondes et d’ateliers pour explorer deux voies de développement du sens au travail : du point de vue de l’entreprise et du point de vue de l’individu. L’objectif est de partager expériences et points de vue entre pairs,  pour donner envie d’aller plus loin et de faire le saut, vers plus de sens au travail.

 

LivingOrgs rassemble les acteurs de l’économie locale autour des problématiques de développement des hommes et des femmes dans les organisations.

 

TABLES RONDES

  1. LE SENS AU TRAVAIL DU POINT DE VUE DE L’ENTREPRISE

Le niveau de sens du travail et les facteurs d’insatisfaction ont une influence sur les intentions de l’individu de quitter son emploi, son entreprise et peuvent être source de mal-être, voire de burnout. Il s’agit donc d’échanger sur la nécessaire prise de conscience des organisations de l’intérêt de favoriser le sens du travail du point de vue organisationnel, de favoriser les facteurs de satisfaction au travail de l’individu, et développer des interventions permettant de cultiver le sens du travail.

  • Favoriser la coopération plutôt que la compétition au sein de l’organisation
  • formations visant à développer des compétences en vue de la construction du sens (prévention du burnout)
  • développer une culture organisationnelle mettant en exergue le sens trouvé par le salarié dans son travail, et en particulier les valeurs partagées au travers du travail réalisé.

Si ni l’employeur ni le manager ne peuvent donner du sens au métier, il leur revient de créer les conditions nécessaires pour que le salarié ou le collaborateur lui en trouve. ( Importance d’une hiérarchie ouverte, bienveillante, communicante et transparente).

 

2. LE SENS AU TRAVAIL DU POINT DE VUE DE L’INDIVIDU

Le sens au travail a une fonction subjective dans le bien-être et le développement des individus.

Le sens au travail pourrait donc impacter la santé psychologique des personnes.

  • De manière positive : le Sens au travail étant source de bien-être et d’engagement;
  • De manière négative : l’absence de sens étant cause de maladie et de détresse.

Pistes de réflexion du point de vue individuel :

  • Quels sont les causes d’une perte de sens et quels en sont les conséquence ?
  • Comment redonner du sens à son travail ?
  • Quels peuvent être les dispositifs d’accompagnement au sens pour des personnes se trouvant à un « carrefour » de vie, dans une situation de transition : sortie d’un burnout ou en situation de souffrance liée au travail. (Ex consultation mise en place au CNAM  pour réfléchir au sens que l’on souhaite donner à son travail)

Nos sponsor 2020

Explorer Valoriser Innover

https://www.agaetis.fr

 

L’humain au cœur de la performance

https://www.coachsdauvergne.fr