,

NS Management et System DRH : une culture partagée de la collaboration

Au printemps dernier, deux cabinets de consultants spécialisés dans les ressources humaines ont pris contact avec LivingOrgs dans une démarche originale : ils nous ont proposé de sponsoriser ensemble notre événement annuel. Marielle Chabidon, l’une des trois associées de System DRH, et Nicolas Striffling, fondateur de NS Management, nous expliquent ce choix.

Nicolas Striffling et Marielle Chabidon : deux cabinets RH mais des valeurs partagées

Vous représentez chacun une agence de ressources humaines. Quelles sont respectivement vos approches, vos spécialisations ?

Nicolas Striffling : NS Management se concentre sur deux métiers : d’une part, la gestion des ressources humaines sur toute la durée du contrat de travail, depuis le recrutement jusqu’au reclassement, en passant par la gestion des compétences ; d’autre part la santé au travail.

Pour ce dernier type de missions, nous disposons des compétences de chiropracteur et d’ergonome, auxquelles nous associons si besoin des ressources extérieures. Notre approche est globale, tant sur le collectif que sur l’individu, que ce soit en intervention temporaire pour soulager des douleurs ou pour résoudre des problématiques d’ergonomie sur le long terme. Elle prend en compte l’aspect physique, mais aussi émotionnel et mental, afin de créer un état d’esprit : par exemple pour apprendre aux personnes à faire la transition entre vie privée et vie professionnelle, pour se préparer à des situations particulières…

Sur les aspects gestion des ressources humaines, notre approche prend en compte les valeurs et modes de fonctionnement de l’entreprise, l’accompagnement des nouveaux salariés ; nous souhaitons être en position d’intermédiaire pour que la gestion des ressources humaines soit fondée sur une véritable écoute. Nous apportons une sensibilité au recrutement des profils atypiques, au savoir-être, à la diversité, à la responsabilité sociale des entreprises… Autrement dit, nous apportons une culture de l’intégration.

Marielle Chabidon : System DRH a été fondé en 2014. Nous avons essayé de trouver un positionnement correspondant à nos valeurs, mais aussi à ce qui nous semblait manquer sur le marché.

« Un regard extérieur bienvenu »

 

Notre première offre a concerné le management de transition ou la Direction des ressources humaines en temps partagé. Cela consiste à prendre en charge un sujet précis ou la totalité des questions RH d’une entreprise, lorsqu’une compétence fait défaut temporairement ou non, tout en restant externe à l’entreprise. Cela peut concerner une entreprise en développement, une période de transition avant un renouvellement de poste, une réorganisation… Nous apportons ainsi un accompagnement personnalisé et un regard extérieur souvent bienvenus.

Peu à peu nous avons développé de nouvelles méthodes et compétences autour de ces questions, en incluant du coaching et de la médiation, de la formation, l’approche de l’intelligence émotionnelle, le management en pleine conscience…

Vos deux agences ont pris l’habitude de collaborer. Comment et pourquoi ?

Marielle Chabidon : Nous nous connaissions par le biais d’associations professionnelles. Nous partagions les mêmes valeurs d’ouverture et la recherche de collaborations selon les complémentarités, pour offrir des prestations sur-mesure, adaptées aux besoins du client. Nous avons aussi en commun une approche humaine, sans agressivité commerciale, privilégiant le partenariat de long terme avec les entreprises.

En 2015, NS Management s’est installé juste en face de notre cabinet. Nous étions devenus voisins. Il nous a semblé naturel de nous rencontrer.

Nicolas Striffling : Nous partons du principe que nous ne pouvons pas être bons partout. L’union fait la force ! Nous créons des relations et collaborations basées sur la confiance et sur l’envie de travailler ensemble. Nous avons des compétences différentes et des portefeuilles de clients différents, mais des valeurs communes.

« La collaboration permet de rendre une offre plus pertinente pour le client. »

 

Donc chacune des deux agences peut faire appel à l’autre pour compléter une offre et la rendre plus pertinente pour le client. On partage des idées, on en discute. Nous répondons parfois ensemble à des appels d’offres…

Marielle Chabidon : C’est une façon très naturelle de travailler. Si l’un a envie de faire quelque chose, il en parle ou le propose à l’autre, qui est libre d’accepter. On n’a même pas besoin de rituels comme des réunions régulières… Et notre proximité n’empêche pas d’autres partenariats. C’est nécessaire d’avoir un réseau. Pour ma part, j’ai besoin de sentir que j’appartiens à une petite famille.

Et donc, parmi les projets dans lesquels vous vous êtes engagés ensemble, il y a le partenariat avec LivingOrgs. Qu’est-ce qui vous a motivés ?

Nicolas Striffling : Là encore, ça nous a paru évident. Une des grandes valeurs que nous partageons, c’est de chercher du sens et du plaisir à ce que nous faisons. C’est aussi ce que nous souhaitons apporter dans les entreprises avec lesquelles nous travaillons : créer de la confiance, faire en sorte que chacun trouve sa place… Nous nous sommes reconnus dans l’esprit de cette initiative.

Marielle Chabidon : Cela correspond aussi à notre envie de nous ouvrir, d’apprendre sans cesse, de creuser des sujets selon nos envies.

Et puis nous aimons bien Épicentre. En résumé, nous avons voulu soutenir des convictions auxquelles nous croyons nous-mêmes.

***

Vous partagez aussi ces valeurs ? Venez en discuter le 21 septembre au LivingOrgs Day 2017. Inscriptions ici.